Le graissage:
 Nécessité : 

  Le mouvement de deux pièces en contact produit un frottement évalué par un coefficient compris entre 0 et 1 Ce frottement qui transforme en chaleur provoque une perte d'énergie, Cet échauffement peut entraîner une fusion partielle des pièces. Le graissage est donc nécessaire pour empêcher le contact direct des pièces en mouvement

Facteurs conditionnement le frottement: 

 

nature des pièces en contact, emploi de matériaux ayant un coefficient de frottement faible


Exemple:

 acier sur régule, bronze sur acier, fonte sur acier, fonte sur fonte
 

 État de surface: 

Rigoureusement usinées et polies
 

 Conditions de travail: 
    

Efforts subis par les pièces, pressions de contact des pièces


Situation des pièces

  Proximité d'une source de chaleur (dilatation)


Rôle du graissage: 

 Interposer entre les surfaces frottantes une couche continue d'huile, de graissage ou de graphite afin de transformer le frottement sec ou direct en frottement fluide ou indirect


But du graissage: 

 Diminuer l'usure et la détérioration des organes, évacuer et répartir la chaleur ( circulation d'huile), améliorer  l'étanchéité piston cylindre.
 Préserver les pièces contre la corrosion, éliminer les déchets (limaille)


Théorie du graissage:

Graissage imparfait: 

Certaines pièces soumises à un mouvement alternatif rapide ( piston, queue de soupape) n'autorise pas le graissage  parfait: le graissage se fait alors grâce à une fine couche de lubrifiant
 

 Principaux organes à graisser

 > Les paliers de vilebrequin, Les têtes de bielle et les manetons,
  >Les paliers de l'arbre à cames,
  >Les engrenages et la chaîne de distribution
  >Les rampes de culbuteur, la queue de soupapes, le guide, le poussoir,
  >Les pistons et la paroi du cylindre,
  >Les commandes d'organes annexes


Systèmes de graissage des moteurs:

I : Le frottement.

Le déplacement des organes mobiles dans un moteur engendre des frottements

a) Les éléments soumis au frottement :

b) Le frottement à sec :
Les deux pièces A et B sont directement en contact sans
interposition d’huile

Ex :embrayage, tambour de freins, etc…







c) Le frottement gras :

Appelé également lubrification limitée ou graissage
onctueux ou visqueux.
Pour améliorer le glissement entre les deux pièces A et B, on
a recours à une simple couche de lubrifiant (l’épilamen).Le
renouvellement de l’huile est assuré par barbotage ou simple
écoulement. Ce système de graissage convient pour certains
éléments du moteur ainsi qu’aux organes de transmission

EX : frottement du piston sur le cylindre.


d) Le frottement fluide ou hydrodynamique :
Les deux pièce A et B sont séparées par une couche de
lubrifiant appelée « film d’huile », dont le débit est
abondant et suffisant pour isoler complètement les
surfaces métalliques

Ex : la portée de vilebrequin sur son palier



Formation du coin d’huile.
 
Déplacement circulaire :

On constate que les surfaces se séparent légèrement sous l’action de l’huile qui se met sous
pression. C’est le phénomène du coin d’huile. 
 


 II :Types de graissage.

a) Le graissage ordinaire sous pression.

L'huile provenant de la rampe
principale de graissage est dirigée par des
canaux vers les paliers de vilebrequin. Les
rainures des coussinets et un canal oblique
permettent le graissage sous pression des têtes
de bielle.
L'huile retombe dans le carter inférieur
à partir des manetons et des tourillons.




 



b) Le graissage intégral.

C'est l'équivalent d'un graissage ordinaire, mais en plus,
l'axe de piston est graissé sous pression grâce à un perçage
pratiqué dans le corps de bielle. 




 




 c) Le graissage par projection.
 
L'huile sous pression s'échappant des manetons est projetée le
long des parois de la chemise. Elle assure ainsi le graissage entre le
piston et la chemise, ainsi que l'axe de piston. 











LE CIRCUIT DE LUBRIFICATION:

III :Mise en situation. 

 1-Crépine d’aspiration 
2-Pompe à huile
3-Clapet de décharge 
4-Thermocontact d’huile
5-Clapet by-pass 
6-Filtre à huile
7-Manocontact d’huile
 8-Arrosage de fond de piston
9-Rampe de culbuteurs d’admission 
10-Rampe de culbuteurs d’échappement
11-Rampe principale 
12-Arrosage de la chaîne de distribution


IV :Représentation fonctionnelle :

 
 V : Fonctions à remplir.

-Réduire les frottements
-Protéger les surfaces
-Refroidir les organes internes du moteur
- Evacuer toutes les impuretés
- Assurer un rôle d’étanchéité
- Permettre la mise en mouvement des pièces quelque soit la température du moteur

 Telecharger un pdf contenant tous le cours à propos de grissage


 

Leave a Reply

Subscribe to Posts | Subscribe to Comments

Popular Post

Blog Archive

- Copyright © Mécanique World Auto -Blog- Page facebook - Designed by Badr Eddine Blabass - Politique de confidentialité -